Home / External Resources / Topics of academic dialogue / Featured books / Le Régime UNESCO. Discours et pratiques alimentaires en Méditerrané...

Le Régime UNESCO. Discours et pratiques alimentaires en Méditerranée, Volume III

Da Silva, António José Marques (2016) Lé Régime UNESCO. Discours et pratiques alimentaires en Méditerranée, Volume III, Create Space • Charleston USA, 224 pp.

Le 4 décembre 2013, Bakou accueille la 8e session du Comité intergouvermental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO. Des experts venus des quatre coins du monde assistent dans une ambiance solennelle à la présentation de la demande d’adhésion du Portugal, de la Croatie et de Chypre à la proposition de classement de la diète méditerranéenne sur la Liste représentative du patrimoine immatériel de l’Humanité, approuvée trois ans auparavant. Abulfas Garayev, qui préside la session, s'adresse à l'assemblée et, juste avant de prendre connaissance de la décision du collectif, ce dernier ajoute spontanément qu’il ne voit personnellement aucune objection à cette demande parce que « nous aimons tous beaucoup la cuisine méditerranéenne» ! Les représentants des autres nations semblent unanimes sur ce point puisque la demande d’inscription est approuvée sur-le-champ sans aucune objection, ni discussion.

L’auteur interroge tout au long de ce livre les raisons du consensus actuel autour de la patrimonialisation du régime alimentaire méditerranéen, qui de simple objet du discours scientifique, s’est aujourd’hui converti en patrimoine culturel immatériel et participe désormais à ce titre à la construction de l’identité des communautés méditerranéennes. Plutôt que de retracer l’histoire de la reconversion de ce modèle alimentaire scientifique en « régime UNESCO », l’auteur adopte ici une démarche généalogique, qui l’amène à reconnecter cet élément récemment assimilé par le discours patrimonial avec d’autres séries d’évènements, de documents et d’idées, parfois distants dans l’espace et le temps qui configurent son existence sociale présente. Cette approche n’intéresse pas seulement ceux qui veulent mieux connaître les raisons de l’inscription de la diète méditerranéenne sur cette liste. Ce cas d’étude intéresse également à ceux qui aimeraient mieux comprendre les causes du profond changement de paradigme qui a bouleversé les politiques patrimoniales de cette institution onusienne au long de ces dernières années, sans lequel le classement de la diète méditerranéenne sur la liste de l’UNESCO n’aurait jamais eu lieu.

Lire la presentation ici ...
Read the presentation here ...

Sponsors